11°
Aujourd'hui
picto-temps
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Bandeau 2021

Démarches Administratives

Liste des thèmes » Étapes de vie » Je gère » Tout ce qu'il faut savoir sur les cotisations sociales d'un micro-entrepreneur

Tout ce qu'il faut savoir sur les cotisations sociales d'un micro-entrepreneur

Vérifié le 01 janvier 2024 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous pensez à devenir ou vous êtes un micro-entrepreneur et vous aimeriez connaître le régime social qui s'applique ? Nous vous présentons les informations nécessaires.

En tant que micro-entrepreneur, vous bénéficiez d'un régime simplifié pour le calcul et le paiement de vos cotisations sociales.

Vos cotisations sont calculées selon un pourcentage fixe appliqué à votre chiffre d'affaires.

Ce pourcentage est différent selon la nature de votre activité.

Les cotisations sociales sont calculées tous les mois ou tous les trimestres en fonction du chiffre d'affaires ou des recettes réalisées le mois ou le trimestre précédent.

Vous devez déclarer votre chiffres d'affaires et payer vos cotisations auprès de l'Urssaf.

La déclaration est à effectuer en ligne chaque mois ou trimestre selon l'option que vous avez choisie :

Micro-entrepreneur : déclaration en ligne du chiffre d'affaires (régime micro-social simplifié)
Téléservice

Quel est le taux applicable ?

Le montant de vos cotisations sociales est égal à 12,3 % de votre chiffre d'affaires.

Si vous avez opté pour le versement libératoire de l'impôt, l'Urssaf collecte votre impôt et vos cotisations sociales, le taux appliqué est alors de 13,3 %. Vous devez toujours faire votre déclaration de chiffre d'affaires soit tous les mois soit tous les trimestres.

Le montant de vos cotisations sociales est égal à 21,2 % de votre chiffre d'affaires.

Le montant de vos cotisations sociales est égal à 6 % de votre chiffre d'affaires.

Le montant de vos cotisations sociales est égal à 21,2 % de votre chiffre d'affaires.

Si vous avez opté pour le versement libératoire de l'impôt, l'Urssaf collecte votre impôt et vos cotisations sociales, le taux appliqué est alors de 22,9 %. Vous devez toujours effectuer votre déclaration de chiffre d'affaires tous les mois ou tous les trimestres.

Le montant de vos cotisations sociales est égal à 21,1 % de votre chiffre d'affaires.

Si vous avez opté pour le versement libératoire de l'impôt, l'Urssaf collecte votre impôt et vos cotisations sociales, le taux appliqué est alors de 22,8 %. Vous devez toujours effectuer votre déclaration de chiffre d'affaires tous les mois ou tous les trimestres.

Le montant de vos cotisations sociales est égal à 21,1 % de votre chiffre d'affaires.

Si vous avez opté pour le versement libératoire de l'impôt, l'Urssaf collecte votre impôt et vos cotisations sociales, le taux appliqué est alors de 23,3 %. Vous devez toujours effectuer votre déclaration de chiffre d'affaires tous les mois ou tous les trimestres.

Le montant de vos cotisations sociales est égal 21,2 % de votre chiffre d'affaires.

Si vous avez opté pour le versement libératoire de l'impôt, l'Urssaf collecte votre impôt et vos cotisations sociales, le taux appliqué est alors de 23,4 %. Vous devez toujours effectuer votre déclaration de chiffre d'affaires tous les mois ou tous les trimestres.

Vous pouvez estimer le montant de vos cotisations sociales à l'aide du simulateur suivant :

Simulateur de revenus d'un micro-entrepreneur
Simulateur

Que se passe-t-il si votre chiffre d'affaires est égal à 0 € ?

Lorsque votre chiffre d'affaires est égal à 0 €, vous n'avez pas de cotisations sociales à payer.

Vous pouvez cependant demander à ce que vos cotisations sociales ne soient pas inférieures au montant minimal des cotisations sociales. Cette option vous permet de continuer à bénéficier des garanties liées au paiement de vos cotisations malgré un chiffre d'affaires nul.

Cette demande est à faire par courrier auprès de l'Urssaf avant l'une des dates suivantes selon votre situation :

  • Au plus tard le 31 décembre de l'année précédent celle pour laquelle vous souhaitez que l'option soit appliquée
  • Si vous débutez votre activité au plus tard le dernier jour du 3e mois suivant la création de votre entreprise

Pour renoncer à l'option, vous devez en faire la demander par courrier à l'Urssaf avant le 31 décembre de l'année précédent l'année pour laquelle vous ne souhaitez plus que l'option s'applique.

Quelles cotisations sociales payez-vous ?

Les cotisations et contributions sociales comprises dans le taux appliqué à votre chiffre d'affaires sont les suivantes :

  • Assurance maladie et maternité
  • Indemnités journalières
  • Retraite de base (Cipav)
  • Retraite complémentaire (Cipav)
  • Assurance invalidité, décès
  • Allocations familiales
  • Formation professionnelle
  • CSG/CRDS

Les cotisations et contributions sociales sont calculées sur les revenus suivants :

  • Salaires
  • Indemnités
  • Prestations sociales complémentaires
  • Revenus de remplacement en cas d'arrêt maladie, maternité ou accident du travail
  • Prestations familiales « extralégales » (vous décidez d'accorder à vos salariés des compléments aux avantages prévus par la sécurité sociale)
  • Avantages en espèces servis par le comité social et économique (CSE)
  • Avantages en nature tels que nourriture et logement, mise à disposition de véhicule professionnel pour un usage privé

Les cotisations sociales sont dues par l'employeur et par le salarié.

C'est l'employeur qui retient le montant des cotisations sociales chaque mois sur la paie de ses salariés.

Il doit ensuitedéclarer et verser ces cotisations sociales à l'aide de la déclaration sociale nominative (DSN) au plus tard le 15 du mois suivant celui de la période d'emploi considérée lorsqu'il embauche moins de 11 salariés :

Déclaration sociale nominative (DSN)
Téléservice

L'employeur a la possibilité d'opter pour la déclaration sociale nominative trimestrielle. La déclaration et le versement des cotisations sociales devront être faites au plus tard le 15 du premier mois du trimestre suivant.

Les cotisations et contributions sociales dues sont les suivantes :

  • Cotisation Apec
  • Cotisation d'allocations familiales
  • Cotisation de sécurité sociale assurance maladie, maternité, invalidité et décès
  • Contribution solidarité d'autonomie (CSA)
  • Cotisation d'accidents du travail
  • Versement au fonds national d'aide au logement (FNAL)
  • Cotisation AGS
  • Forfait social
  • Versement transport

En plus de ces cotisations sociales, il y a des cotisations salariales qui sont directement prélevées sur le salaire brut du salarié.

Ces cotisations regroupent l'assurance vieillesse, la contribution sociale généralisée (CSG), la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), la cotisations chômage et la cotisations de retraite complémentaire.

Vous pouvez faire une estimation du montant des cotisations sociales que vous devrez payer lors de l'embauche d'un salarié :

Calculer les cotisations sociales pour l'embauche d'un salarié et sa rémunération à prévoir
Simulateur

Réductions de cotisations et contributions sociales

Vous pouvez bénéficier de réductions de cotisations et contributions sociales selon différents critères :

Exonérations de cotisations et contributions sociales

Vous pouvez bénéficier d'exonérations de cotisations et contributions sociales selon différents critères :

Nous avons choisi une liste de quelques mots avec les définitions qui leur correspondent pour mieux comprendre le régime social d'un micro-entrepreneur :

  • Abattement : réduction forfaitaire ou proportionnelle appliquée sur la base de calcul d'un impôt (revenus, valeur d'un bien, etc.)
  • Assiette : base sur laquelle sont appliqués les différentes taux de cotisations et contributions sociales
  • Contribution : sortes d'impôts destinés à financer le système de protection sociale (ex : CSG et CRDS)
  • Cotisation sociale : prélèvement obligatoire qui ouvre droit à des prestations sociales.
  • Décote : mécanisme de réduction des cotisations et contributions sociales
  • Déclaration sociale nominative (DSN) : déclaration en ligne obligatoire pour les employeurs, produite tous les mois à partir de la fiche de paie et regroupant toutes les informations intéressant les organismes de sécurité sociale et aux impôts.
  • Exonération : dispense du paiement d'une ou plusieurs cotisations et/ou contributions sociales
  • Indemnités journalières : somme d'argent versée au salarié par la sécurité sociale en cas d'accident, de maladie ou de maternité
  • Part patronale : cotisations et contributions sociales à la charge de l'employeur
  • Part salariale : cotisations et contributions sociales à la charge du salariés
  • Redevable : entreprise qui doit payer une cotisation ou une contribution sociale et qui ne l'a pas encore fait
  • Régime micro-social : régime social simplifié réservé aux micro-entrepreneurs

Autres termes

  • Frais réels : ensemble des dépenses engagées par un salarié ou un dirigeant pour son activité professionnelle (repas, trajets quotidiens....)
  • Masse salariale : cumul des rémunérations brutes des salariés d'un établissement
  • Organisme de recouvrement : organisme chargé de recevoir le paiement des cotisations (par exemple, l'Urssaf)
  • Rémunération brute : intégralité des sommes perçues par un salarié au titre de son contrat de travail avant la déduction des cotisations et contributions sociales indépendantes
  • Versement en lieu unique (VLU) : système permettant de verser toutes les cotisations et contributions sociales dues par l'employeur en un seul versement auprès de l'Urssaf
© Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
 
Informations pratiquesBlason Foug
Adresse
Mairie de Foug36 rue François Mitterrand54570 Foug
Téléphone
03 83 62 70 26
Fax
03 83 62 60 59
Horaires d'ouverture
Lundi, mardi, jeudi et vendredi :
10h00 – 12h15 et 15h30 – 17h30
Mercredi : 10h00 – 12h00

Horaires d’accueil téléphonique :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi :
08h00 – 12h15 et 13h30 – 17h30
Mercredi : 08h00 à 12h00
 
Retour haut